Qualité d'air, Virus et Coronavirus

6 min de Lecture 0 Commentaires

Qualité d'air, Virus et Coronavirus

Le Coronavirus, ou le SARS-CoV-2, provoquant la maladie COVID-19, est devenu un grave problème de santé dans le monde entier. La majorité des décès se sont limités à la Chine continentale, mais de nouveaux groupes sont apparus en Corée du Sud et en Italie. Les Centres de contrôle et de prévention des maladies avertissent que le Virus va probablement commencer à se propager aux États-Unis. Avec un taux d'infection et de mortalité en hausse, les gens prennent des mesures pour se protéger de l'exposition par tous les moyens possibles.

Comme le COVID-19 se transmet de personne à personne et peut être transmis par l'air, nous pouvons en effet nous demander si un Traitement de l’air de nos logements est utile pour nous protéger de ce virus.

Le Coronavirus se transmet par contact de personne à personne via la salive, ainsi que par le contact avec des surfaces contaminées. La meilleure option pour combattre le Coronavirus est d'éviter tout contact avec une personne susceptible d'être infectée et d'appliquer des pratiques d'hygiène rigoureuses. Lavez-vous souvent les mains et portez un masque facial approprié si vous êtes susceptible de fréquenter des personnes contaminées. Il est important de comprendre que porter un masque ne fait que réduire le risque de contamination : il suffit de toucher une surface infectée, puis porter les mains au visage ou à la bouche pour que vous soyez touché par le coronavirus.

Laver ses mains  

1. Purificateur d'air : Une Protection contre le Coronavirus

Un Purificateur d'air a la capacité de purifier l’air intérieur en filtrant jusqu’à 99,7% des polluants comme les poils et squames d’animaux, cheveux, poussières, mauvaises odeurs, pollen, fumée de cigarette, formaldéhyde, benzène ainsi que toutes les autres impuretés et particules fines jusqu’à 0,3 microns. Grâce à un système de filtration avancé comme le Filtre HEPA, Filtre à Charbon Actif et les ions négatifs, les purificateurs d’air sont très efficaces pour lutter contre la pollution de l’air : que ce soit des composés organiques volatils (COV), ou des composés chimiques (à noter qu’aucun de nos appareils appliquant une purification de l’air ne génère d’ozone).

Il a en effet été montré que le virus peut être piégé par l’appareil : il ne peut cependant pas l’éliminer définitivement. Or, lorsque le virus n’est pas dépendant d’un hôte il vient à mourir naturellement quelques heures plus tard.

Les hôpitaux possèdent et utilisent fréquemment des purificateurs d'air. Savez-vous pourquoi ? Les Purificateurs d'air utilisent des ventilateurs pour aspirer l'air et le faire passer à travers un Filtre HEPA à Charbon Actif avant d'expulser l'air purifié. Si ce type d'appareil est utilisé dans le milieu médical, c'est pour une bonne raison. Un Purificateur d'air est particulièrement efficace pour éliminer les particules présentes dans l'air, jusqu'à 0,3 microns. Cela réduit très fortement le risque d'infection provoqué par l'air. La stérilisation de l'air est aussi importante que la stérilisation des outils utilisés pour les patients. 

Si vous êtes sensibles aux allergènes, acariens, poussières, pollens ou souffrez d'allergies aux animaux de compagnie, par exemple, un purificateur d'air peut changer votre confort de vie en capturant la majeure partie de la pollution de l’air intérieur. Filtrer et assainir l’air en éliminant 99,7% des polluants permet de respirer un air plus sain et favorise notre santé à long terme.

Découvrez notre collection de Purificateurs d’air ci-dessous : nous vous recommandons le Petit Standard pour une chambre à coucher classique, et le Xiaomi X3 avec un système par photocatalyse et un ioniseur pour éradiquer les allergènes, pollens, molécules toxiques et autres sources de pollution afin d’améliorer la qualité de l’air intérieur.

 Purificateur d'air

 

2. Air sec, Virus et Coronavirus 

Les infections virales telles que la grippe sont directement influencées par la qualité de l'air ambiant, qui comprend les niveaux d'humidité relative et les températures. Si les niveaux d'humidité relative sont faibles - moins de 40 % d'humidité relative - l'espace deviendra effectivement un terrain propice à la prolifération des bactéries et des infections virales potentielles.

Durant l’hiver, l’air devient plus sec. Une sécheresse générée notamment par l’utilisation du chauffage. Cela provoque des symptômes tels que la toux, muqueuses irritées, saignements de nez, peau sèche, rhume etc…

Si le taux d’humidité agit sur notre corps et notre confort de vie, cela est valable dans le sens inverse également. En effet, chaque être humain tousse, éternue, respire et parle. Mais la plupart du temps nous ne réalisons pas l'impact que notre propre corps a sur un environnement à faible humidité relative. Nous produisons et libérons des gouttelettes d'eau microscopiques, que l'on appelle des aérosols. Elles sont généralement composées de 97% d'eau et de 3% de solutés (tels que des sels, des protéines et des substances similaires). Dans des conditions idéales avec un taux d'humidité relative de 40 à 60 %, les aérosols que nous produisons n'ont aucun impact négatif sur nous ou sur notre environnement intérieur, car cette teneur en humidité agit comme une barrière défensive. Humidité

 

a) L’air sec favorise-t-il la transmission des virus aéroportés ?

Lorsqu'une personne est atteinte d'une infection respiratoire ou virale, les aérosols qu'elle produit contiennent des microbes nocifs et très infectieux. Dans des conditions peu humides avec un taux d’hygrométrie inférieur à 40%, ces microbes sont plus facilement dispersés dans l'air d'un environnement. Cela est dû au fait que dans les atmosphères sèches, les aérosols perdent rapidement leur teneur en humidité en raison du processus d'évaporation. La taille de ces gouttelettes se réduit donc et elles sont capables de rester en suspension dans l'air bien plus longtemps. Par conséquent, d’avantage de gouttelettes restent en suspension dans l'air et peuvent effectivement flotter librement avec une force gravitationnelle minimale. Ainsi, le potentiel de transmission des virus aéroportés augmente de manière exponentielle, ce qui expose les occupants à un risque bien plus élevé d'infection et de problèmes de santé.

En outre, les conditions plus sèches favorisent l'apparition de déclencheurs d'allergies et d'asthme tels que les moisissures, les acariens, le mildiou etc... Cela est dû en grande partie au fait que les voies nasales ne retiennent pas suffisamment d'humidité dans les environnements trop sec : ce qui constitue par ailleurs une forme de défense contre les crises d'asthme et les réactions allergiques.

Lorsque les gouttelettes d'aérosol interagissent avec un niveau d’humidité relative faible, cela peut entraîner une modification de leur structure même, qui devient plus potentiellement nocive. Les microbes infectieux tels que les virus et les bactéries sont conservés dans cet état. Ils restent alors infectieux plus longtemps et peuvent intrinsèquement infecter d'autres humains beaucoup plus facilement.

Protection Infection 

b) L'importance d'un contrôle équilibré de l'humidité relative

Lorsqu'on tient compte de la relation entre les conditions de faible humidité et les potentialités d'infection virale, il devient évident qu'il est essentiel de maintenir des niveaux d'Humidité relative constamment équilibrés.

Une fois que l'on atteint et maintient un taux d’hygrométrie entre 40 et 60 %, la quantité de microbes dans l'air est considérablement réduite, car ils sont plus lourds et leur hôte retient d’avantage l'humidité dans les gouttelettes d'aérosol. Cela inhibe efficacement leurs capacités infectieuses et leurs potentialités de transmission en les forçant à tomber et à se fixer plus rapidement du fait de leur poids plus élevé. De plus, les sels dissous à l'intérieur des gouttelettes restantes peuvent aider à éliminer les microbes restants, ce qui réduit de manière exponentielle leur nature infectieuse et tout risque sanitaire ultérieur.

L'Humidité de l'air dans un environnement influence fortement le potentiel d'infections virales. L'air sec, en particulier, peut présenter un large éventail de problèmes pour les occupants d'un environnement, notamment une peau sèche, une irritation, une gêne, des yeux secs et des problèmes respiratoires. L’air trop sec permet aux microbes et aux bactéries nocives de se transmettre d'une personne à l'autre par l'air.

En introduisant un contrôle approprié de l'humidité relative dans votre espace, comme par exemple avec un Humidificateur d'air, les niveaux d'humidité de l'air peuvent être gérés et maintenus efficacement régulées. Ceux qui disposent d'une humidification adéquate remarqueront un air de meilleure qualité, respirable et exempt d'éléments indésirables tels que les produits chimiques et les bactéries nocives.

Nous vous recommandons de vous équiper d'un Humidificateur d’air avec Hygrostat intégré pour humidifier et réguler l'air de votre intérieur. Cela représente pour nous la meilleure manière d'assainir l'air, maintenir des environnements plus sûrs, plus sains et plus productifs en réduisant le potentiel de transmission de virus.

Vous pouvez également Humidifier naturellement votre intérieur en adoptant quelques gestes quotidiens.

Humidificateur Hygro



Voir l'article entier

Comment choisir son Purificateur d'air en 2020 ?
Comment choisir son Purificateur d'air en 2020 ?

8 min de Lecture 0 Commentaires

En cette période sanitaire particulière due au COVID-19, le Purificateur d'air a suscité la curiosité de plus en plus de personnes sur Internet. Cet appareil encore peu connu, est, en effet, sous-estimé sur ses bienfaits sur la santé à long terme. 

Nous avons tendance à penser qu'une fois chez nous, l'air est enfin propre et dépourvu de polluants atmosphériques. Or, il s'avère que c'est tout l'inverse.

Voir l'article entier
Lutter contre les Allergies avec un Humidificateur d'air
Lutter contre les Allergies avec un Humidificateur d'air

6 min de Lecture 0 Commentaires

Durant l'année, il est facile de constater que l'hydratation de notre corps varie en fonction des saisons. Notre corps étant composé à 65% d'eau, lorsque taux d'humidité de l'air baisse, notre organisme puise dans ses ressources : il en découle une déshydratation générale du corps. Des symptômes divers comme une peau sèche, des lèvres gercées, toux, démangeaisons, muqueuses et sinus plus sensibles, gorge irritée etc... Si ces symptômes peuvent sembler anodins pour certains, cela devient un vrai calvaire pour d'autres.
Voir l'article entier
Pourquoi et Comment Choisir un Humidificateur d'air en 2020  | Guide Complet
Pourquoi et Comment Choisir un Humidificateur d'air en 2020 | Guide Complet

8 min de Lecture 0 Commentaires

Si l'on aime décorer son chez soi, avoir un lit confortable, des jolies plantes vertes, une cuisine optimisée, une belle chambre enfant, nous avons tendance à oublier une chose : la Qualité de l'air. Aujourd'hui des nouveaux appareils permettent d'assainir l'air que nous respirons quotidiennement. Un air intérieur 5 à 10 fois plus pollué que l'air extérieur. Si un Purificateur d'air peut nous aider à éliminer jusqu'à 99,7% de la Pollution de l'air, un Humidificateur d'air peut changer notre confort durant toute l'année d'une autre manière...
Voir l'article entier

Besoin de changer d'air ?